Bonsaï


Accueil
Forum entretien bonsai

RECEVEZ MES GUIDES GRATUITEMENT

guide jardinier

Un bonsai, un entretien


l'eau pour un bonsai
La lumière pour un bonsai
Le substrat pour bonsai
Température et bonsai
Engrais et nourriture pour bonsai



Tailler un bonsai


Généralité sur la taille
La taille de structure
La taille d'entretien
Les pincements



Rempoter un bonsai


Généralité sur le rempotage
La taille des racines
Le rempotage et les soins suivants


Au fil des saisons


Un mois, un entretien

Contactez-nous
Liens
Site créé par Christophe Ghesquière, Paysagiste Thonon-les-Bains






goutte d'eau









arrosage d'une plante

   art-paysager

Arrosage bonsaï: comment bien arroser des bonsais.

L'eau et l'arrosage des bonsaï

Le chapitre le plus important concernant l’entretien des bonsaï est certainement les besoins en eau et l’arrosage. Il faut savoir quand et comment arroser vos plantes en pot. Ceci nécessite un bon sens de l’observation mais cependant ce n’est pas compliqué.




Quand faut-il arroser un bonsaï?


L’arrosage est fonction de la quantité de chaleur et de lumière du lieu. En effet, vos plantes auront moins besoin d’eau durant la période intermédiaire que durant l été. Et plus la température et luminosité augmente plus vos plantes boivent. Il est dont inutile de programmer des arrosages réguliers de vos plantes de façon fixe. (tout les jours, tout les deux jours…)

Quelques cas

Un bonsaï d’extérieur exposé au sud, en plein soleil, nécessite deux arrosages journaliers (le matin très tôt et soir très tard). Ce même arbre exposé au nord boit évidement moins d’eau ; En prenant le cas des bonsaï d’intérieur, un arbre nain installé tout contre la vitre en pleine lumière se dessèche bien plus rapidement que s’il est plus éloignée de la vitre dans un coin moins sans lumière direct.



Comment savoir s’il faut arroser un bonsaï?


Les bonnes décisions se prennent des bonnes observations. Regardez la terre de surface de votre bonsaï, et plus particulièrement sa texture et sa couleur. Si la terre est plutôt sombre et humide au touchez il n’est pas nécessaire d’arroser votre arbre. La teneur en eau est amplement suffisante. Si par contre, cette texture semble rugueuse et commence à craqueler, sa couleur est plus claire que d’habitude, votre bonsaï montre des signes de soifs. Si ces signes sont difficiles a percevoir, observez la partie aérienne : si le feuillage ainsi que les tiges semblent flétries et ramollies alors votre arbre a soif.

Des vacances sans arroser ses bonsaï

Les bonsaï d’intérieur sont importés de chine du sud par container en bateau. Ceux-ci se retrouvent enfermés dans un espace restreint durant presque 4 semaines sans arrosage ! Pourtant lors de leur arrivée leur croissance reprend de plus belle car il ont été maintenus au l’ombre dans une ambiance fraiche. Lorsque vous devez partir durant 3 à 4 jours de chez vous et que vous ne pouvez pas arroser votre arbre, il est important de le déplacer vers un endroit plus frais et plus sombre afin que ses dépenses énergétiques en eau soient moindres. Il perdra peut être quelques feuilles mais il ne sera pas dessécher. Un bonsaï craint les fortes montées de températures, même très brèves. L’enfermer dans un petit espace clos très lumineux où la température monte jusqu’à 60 °C peut dessécher définitivement. Une heure aura suffit pour le perdre.



L'arrosage et sa pratique: quelques conseils


Tout d’abord, il est important de ne pas effectuer deux techniques d’arrosage bien trop souvent utilisées: l'immersion ainsi que la pulvérisation

l'immersion: tassement de la terre et asphyxie racinaire


Cette technique qui consiste à immerger entièrement vos bonsaï dans une bassine remplie d’eau (ou un évier), provoque un compactage du contenu de terre et ensuite une asphyxie racinaire. La terre utilisée dans la culture des bonsaï est formée essentiellement d’argile. Cette argile à tendance à s’agglutiner en immersion et ne laisse plus de place pour l’air. Cette technique est donc à proscrire.



la pulvérisation


L’aspersion de vos bonsaï est intéressant pour le nettoyage de feuillage d’arbres d’intérieur. Ce n’est pas une méthode d’arrosage efficace. Certain pensent que la pulvérisation permet de reproduire le climat tropicale, cependant cela s’avère être faut sous nos latitude car l’air est sec. Les feuilles possèdent en leur surface des ouvertures. Celles-ci se nomment des stomates. En présence d’hygrométrie élevée ces stomates s’ouvrent pour permettre les échanges gazeux et augmenter l’évapotranspiration. En atmosphère sèche ces stomates se referment évitant ainsi que la plante se dessèche. La pulvérisation provoque l’ouverture de ses stomates en atmosphère sèche. Cette technique provoque donc l’assèchement accéléré de la plante. De plus la pulvérisation provoque l’arrivée de champignons microscopiques sur les feuillages et troncs et autres parasites. Cette technique est donc elle aussi à proscrire pour l’arrosage.



L’arrosage par le dessus: la meilleur des méthodes d'arrosage de vos arbres en pot


Le meilleur arrosage existant actuellement est l’arrosage par infiltration. Vous arrosez généreusement vos bonsaï par le dessus de la motte de terre jusqu’à ce que l’eau s’écoule du dessous du pot. Ce détail est essentiel, en effet si l’arrosage n’est pas effectué en excès, votre arbre risque d’être en manque sur une partie de votre arbre. Chaque partie racinaire de votre arbre alimente une partie aérienne. En oubliant l’arrosage d’une partie de la terrine vous priverez d’eau une partie du feuillage. Attention cependant à ce que l’eau ne soit pas maintenue dans la coupelle (si il y en a une) située en dessous du pot. En effet En baignant dans l’eau l’arbre en pot est privé d’air et dispose d’eau en excès qu’il n’arrive pas a évaporer. Dans ce cas, l’arbre se noie. De nombreux cas de noyade sont présents chez les bonsaï. Il est donc primordiale d’assurer un écoulement de l’eau voir une évacuation de l’eau régulière (Cela est aussi l’occasion de nettoyer votre coupelle). Si vous effectuez l’arrosage par l’eau du robinet, assurez vous que l’eau soit tiède, les bonsaï détestent l’eau froide une eau plus chaude que froide sera meilleur, l’optimale étant la température ambiante. Concernant le chlore contenue dans l’eau, il est nécessaire de laisser reposer votre eau quelques heures afin que les vapeurs de chlore contenues dan l’eau du robinet s’évaporent. Si vous avez une eau calcaire, vous aurez besoin d’effectuer des compléments alimentaires pour éviter toutes carences de vos plantes en Fer et en magnésium. L’arrosage par goutte à goutte peut être une solution intéressante, mais ce système n’assure pas l’arrosage généralisé du contenant. Il est important dans ce cas d’effectuer un arrosage complémentaire manuel pour réhydrater les extrémités de la terrine. Assurez vous aussi que chacun de vos bonsaï dispose de plusieurs goutteur chacun afin de bien répartir l’arrosage.

Copyright Art-paysager.com est la propriété de son auteur