Bonsaï


Accueil
Forum entretien bonsai

RECEVEZ MES GUIDES GRATUITEMENT

guide jardinier

Un bonsai, un entretien


l'eau pour un bonsai
La lumière pour un bonsai
Le substrat pour bonsai
Température et bonsai
Engrais et nourriture pour bonsai



Tailler un bonsai


Généralité sur la taille
La taille de structure
La taille d'entretien
Les pincements



Rempoter un bonsai


Généralité sur le rempotage
La taille des racines
Le rempotage et les soins suivants


Au fil des saisons


Un mois, un entretien

Contactez-nous
Liens
Site créé par Christophe Ghesquière, Paysagiste Thonon-les-Bains


   art-paysager

Bonsaï Cedrus deodara: cèdre de l'himalaya

le bonsaï Cedrus deodara: le cèdre de l'himalaya

Le cèdre de l'himalaya est certainement l'une des plus nobles espèces à mener en bonsaï. Imposant, élégant, il s'agit d'un conifère originaire de l'ouest de l'hymalaya. Sur les hauteurs enneigées une grande partie de l'année cet arbre est capable de résister a de grands froids facilement. Il est caractérisé par un port pyramidale légèrement retombant. Bien plus dense que le cèdre de l'atlas, celui ci a une flèche apicale incurvée. Une écorce noir de longues aiguilles et des cônes sombres en forme de tonneau font de cet arbre des caractéristiques spectaculaires. On peut aussi retrouver les formes retombantes et dorées qui ont donné naissance aux cultivar 'aurea' et 'pendula'. Cependant en bonsai l'essence type et bien plus appréciée.


cedrus deodara cèdre de l'himalaya


Entretien du bonsaï Cedrus deodara

Ce bonsai au bois légèrement odorant, se conduit facilement en bonsai à condition de lui apporter ce qu'il nécessite. Chaque spécimen nécessite beaucoup de lumière tout en maintenant le sol humide mais non détrempé. Protégez l'arbres lors de froids extêmes. Un engrais bonsai conifère ou riche en magnésium sera utile du printemps à l'automne car il renforce les tissus tout en maintenant le port compact de l'espèce.

Taille et multiplication du cèdre en bonsaï

Le rempotage n'est nécessaire que tout les 3 à 5 ans. La taille des racine doit être faite de façon douce tout en maintenant au mieux la racine principale. La taille de la partie foliaire s'effectue au printemps pour les tailles de structure et les ligatures, et printemps/ été pour les pincements des nouvelles pousses sans tailler les aiguilles ( pincement manuel) .Les boutures herbacées sont possibles en fin de printemps et obtiennent un bon taux de réussite. Les boutures de bois aoûté sont plus difficile à maintenir mais donnent des sujets déjà plus agés.


Les parasites et maladies du cèdre

Principalement atteint par les insectes suceur de sève (puceron, araignées...) et bien sur la chenille procéssionnaires du pin assez embêtante sur les sujets ancien. La seule méthode efficace pour s'en séparer reste l'huile d'hiver en application

Copyright Art-paysager.com est la propriété de son auteur